Partition à suivre ; le Corbières en Sol Majeur 2007, retrouvez le sur la boutique.
Aucun produit dans votre panier
 
Cave à vins traditionnelle à Portbail dans la Manche en Normandie
02.33.94.31.52 - 06.47.13.11.34

Le Caviste

Hugues NOEL vous accueille sur le seuil de sa cave, véritable boutique de la tentation, un endroit intime, sombre, atypique où se tient là le tenant des clés de ce magasin, il nous explique :« la passion des vins de France m’est venue sur le tard », et il nous confie : «  je ne crois pas au hasard, je ne crois qu’aux rencontres ».

Effectivement il aura fallu une rencontre pour que tout s’anime. Avec René, un « personnage » qui n’a que 57 ans d’activité professionnelle, un « monsieur » dans sa catégorie, « une pointure » et avant tout un homme qui « sait » et qui « sent » les choses.

Comme tous ces vins qu’il lui a fait découvrir et aimer, savoir aussi apprécier les terroirs de notre Pays, apprécier le goût avec tout ce qu’il a de grand.

Après quelques tours de France des vignobles ensemble, les deux compères ont tellement goûté de vins différents, tellement visités tel des baroudeurs les caves et les sous sols de notre pays, que la suite était logique, Hugues allait reprendre la Hallette Aux Vins et marcher sur ses traces, découvrir encore et toujours sur nos routes de France, les vins, les gens, les paysages, les histoires, la géographie, la géologie, la passion, en clair tous ces amalgames qui font ce qui se cache dans une bouteille.

la hallette aux vins avec rené

Hugues NOEL travaille comme un collectionneur, d’ailleurs il le dit : «  je revend une collection », et qu’elle collection, avec des étiquettes que l’on ne trouve nul part ailleurs, de vieux millésimes en pagaille qu’il bichonne, des trouvailles de petits producteurs car comme il le souligne : «  jamais un grossiste ou un négociant ne passe ma porte », il ne fait que des vins de producteurs, des vins d’une extrême qualité tant sanitaire que humaine, jamais il n’achète « un prix », il achète un vin.

Cette méthode de travail demande beaucoup de sacrifice, 12 000 km environ sont effectués chaque année, une remise en question perpétuelle Jamais de repos pour ce courageux épicurien, et surtout un engagement sincère et franc envers les gens mais aussi envers ses vins.

«  le vin ce n’est pas que du vin, c’est du labeur, une masse de travail considérable, dans chaque bouteille il y a le caractère de l’homme ou de la femme qui l’a fait, il y a notre sol de France avec tout le respect qu’on lui doit, tant par la diversité qu’il nous offre, tant par la qualité de notre terroir,
c’est du soleil, une partie de dame nature, c’est notre histoire, c’est de la poésie… »
Hélas nous ne sommes plus très nombreux à être curieux et à procéder de la sorte, la profession se voit souvent transformée en « mini-supermarché», on vend un peu partout une étiquette ou une fiche produit, certains vous diront : « mais moi aussi je vais voir les producteurs », certes, mais ils vont toujours voir les mêmes, avec d’éternelles habitudes alors où est la joie de faire découvrir à ses clients et amis des nouveautés, de nouveaux goûts, de nouveaux arômes, de nouveaux paysages, d’autres hommes et femmes.

Une passion ne doit jamais être assouvie elle doit rester fidèle à sa définition, le désir de faire toujours mieux, l’ardeur de la découverte, et surtout le partage avec les hommes et les femmes de nos rencontres. Tout cela pour expliquer que je n’aurai jamais fini de sillonner les vignobles de France pour y trouver La Passion de nos Grands et Petits Vins…