Partition à suivre ; le Corbières en Sol Majeur 2007, retrouvez le sur la boutique.
Aucun produit dans votre panier
 
Cave à vins traditionnelle à Portbail dans la Manche en Normandie
02.33.94.31.52 - 06.47.13.11.34

Blog

Journée Mondiale du Pain

Journée Mondiale du Pain, 16 octobre.

C’est la fédération internationale des boulangers qui a déclaré la journée du 16 octobre : Jour du Pain.

C’est aussi parallèlement la journée Mondiale de l’alimentation. Historiquement, le pain est une part essentielle de la nourriture et le pain « quotidien » signifie encore quelque chose pour la plupart d’entre nous.

Le nombre et la variété de pains chez nos boulangers ne manque pas d’étonner et laisse rêveur quand on songe que le pain c’est de la farine, de l’eau et du sel… Nos amis travailleurs de la nuit seraient ils des alchimistes. Dans tous les cas ils représentent les valeurs que draine la France qui se lève tôt.

Le pain et le vin sont dans nos mémoires depuis bientôt deux mille ans, et quel complément que ces deux complices sur nos tables…

Tout cela mérite bien qu’on lui consacre une journée mondiale.

 

 

Pour cette journée mondiale du pain et étant complice du lien entre le pain et le vin, il fallait la souligner en rendant visite à mon gentil voisin Thierry le boulanger.

 

 

 

 

 

 

La semaine du goût : L’Amer

La semaine du goût : L’Amer

Les endives au jambon

Ingrédients pour 4 personnes :

    • 4 endives
    • 300g de fromage rappé
    • 8 tranches fines de jambon cru
    • 50 cl de crème liquide
    • sel, poivre, muscade.

Préparation :

    • Préchauffez le four à 180° C.
    • Mélangez la crème et le fromage rappé en incorporant quelques pincées de muscade.
    • Coupez les endives en deux sur le sens de la longueur.
    • Enveloppez chaque demi endive dans une tranche de jambon.
    • Dans un plat disposez les endives et recouvrez les de crème au fromage.
    • Salez, poivrez et enfournez 30 mn jusqu’à ce que les endives soient gratinées.

Vins à servir :

Pour les vins rouges il faut qu’ils soient légers pour accompagner l’amertume et le « croquant » de l’endive. Choisissez un Pinot Noir d’Alsace, un Bourgogne léger ou un Beaujolais. Un blanc est aussi le bienvenu, avec un Macon, un St Véran et encore un Beaujolais blanc.

 

 

 

La semaine du goût : Le Sucré

La semaine du goût : le sucré

La tarte au sucre

Ingrédients pour 6 personnes :

    • 250g de farine
    • 1 sachet de levure
    • 1 pincée de sel
    • 3 œufs
    • 50g de sucre
    • 100g de beurre
    • 15cl de lait
    • 125g de sucre de canne
    • 15cl de crème liquide

Préparation :

    • Faire tiédir de lait et hors du feu versez la levure en délayant le tout.
    • Dans un saladier versez la farine et creuser un puits. Versez y le sucre, le sel, un œuf légèrement battu et 50g de beurre. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogéne. Versez alors le mélange de lait et de levure et mélangez 5mn.
    • Laissez reposer la pâte environ 1h30 à température ambiante près d’une source de chaleur.
    • Etalez la pâte avec un rouleau à pâtisserie puis la déposer dans un moule à tarte. La laisser à nouveau reposer 1h à température ambiante.
    • Préchauffez votre four à 18 °.
    • Préparez la garniture : Mélangez la crème et les deux œufs restants.
    • Saupoudrez la tarte de sucre de canne puis versez doucement la garniture par dessus.
    • Découpez les 50g de beurre restants en fins copeaux et parsemez en la tarte.
    • Enfournez pour 30mn, à déguster tiède ou froide.

Vins à servir :

Restons dans la douceur sur notre tarte au sucre, Un grand cru en Gewurztraminer, un joli Sauternes, ou plus simplement un Gaillac doux.

 

La semaine du goût : L’Acide

La semaine du goût : L’Acide

La tarte au citron

Ingrédients pour 6 personnes :

    • Pour la pâte sucrée :
    • 200g de farine
    • 100g de sucre glace
    • 80g de beurre
    • 1 œuf
    • 1 pincée de sel
    • Pour la garniture :
    • 4 citrons
    • 125g de sucre de canne
    • 50g de beurre
    • 3 œufs
    • 1 cuillère à soupe de maïzena

Préparation :

    • Préchauffez le four à 210°C.
    • Versez dans un saladier la farine, le sucre glace et le sel.
    • Ajoutez le beurre ramolli.
    • Pétrissez la pâte à la main, puis ajoutez l’œuf entier et malaxez pour obtenir une belle boule de pâte.
    • Couvrez-la de film alimentaire et réservez-la pendant 2 heures au réfrigérateur.
    • Râpez le zeste des citrons et pressez le jus de tous les agrumes, ajoutez le sucre et la maïzena délayés dans un peu d’eau.
    • Dans un saladier, battez les œufs avec le zeste de citron et le sucre de canne pour les blanchir.
    • Dans une casserole, portez le jus de citron à ébullition et versez-le bouillant sur les œufs tout en fouettant vigoureusement.
    • Reversez la crème au citron dans la casserole et laissez épaissir sur feu doux pendant 3 min en remuant constamment. Stoppez la cuisson et laissez tiédir. Incorporez alors le beurre coupé en morceaux. Mélangez jusqu’à obtenir une consistance parfaitement homogène.
    • À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étalez la pâte à tarte.
    • Abaissez la pâte sur 3 mm d’épaisseur et foncez un moule à tarte préalablement beurré et fariné. Piquez la pâte avec une fourchette.
    • Enfournez le fond de pâte pour le cuire à blanc pendant 10 min à 210°C. Baissez le four à 180°C et poursuivez la cuisson pendant 15 min. Laissez la pâte à tarte refroidir sur une grille.
    • Garnissez le fond de tarte avec la crème au citron. Lissez bien la surface à l’aide d’une spatule.
    • Laissez refroidir et réservez au réfrigérateur au moins 1 heure avant de déguster.

 

Vins à servir :

Le côté acidulé et crémeux de la tarte au citron se mariera parfaitement avec un blanc de Loire doux ayant une légère vivacité sur la finale, comme un Coteaux de l’Aubance ou un Bonnezeaux. Vous pouvez également compter sur une entière réussite en proposant une méthode champenoise du même cépage, un très beau Vouvray.

 

 

La semaine du goût : Le Salé

La semaine du goût : Le Salé

Le Gigot de Mouton de Pré-Salé

Ingrédients pour 4 personnes :

– 1 gigot de pré-salé d’environ 1 kg

– 1 à 2 gousses d’ail

– 30 g de beurre

– sel poivre

– thym

– romarin

Préparation :

– Peler l’ail et le couper en deux.

– Préchauffer le four à 220° C.

– Beurrer le gigot et le poser dans un plat à four beurré lui aussi.

– Assaisonner de sel et de poivre.

– Ajouter l’ail, le thym, le romarin.

– Faire cuire 25 à 30 min.

– A mi-cuisson, le retourner et l’arroser avec son jus de cuisson.

– Aussitôt qu’il est cuit, retirer le gigot du plat et ajouter au jus 3 ou 4 cuillères de vin blanc sec.

– Remettre le gigot dans le plat et le laisser reposer dans le four éteint et la porte ouverte pendant 3 à 5 min.

– Pour servir, étaler les tranches de gigot à la surface d’un lit de haricots blancs et les napper avec la sauce.

Vins à servir :

Un vin rouge est tout indiqué, un beau Crozes Hermitage ou un joli Saint Joseph et pourquoi pas une visite sur la Loire avec un vieux Chinon. Cependant pour souligner la couleur “rosée” de notre Pré-Salé du Cotentin, un Tavel est recommandé sur les conseils de votre sommelier.


 

 

 

 

Fête des Grands-Pères

Fête des Grands-Pères

D’autres lieux, d’autres temps,

l’héritage de nos grands-parents.

En ce qui me concerne, j’ai eu la chance de connaître mes Grands-Pères, et je leur dois sûrement une partie de ma personnalité.

 

Louis DELAUNAY, Tour de France vélomoteur 1950

 

 

Mon grand-père maternel habitait Chablis. Et oui !!! le fameux Chablis. Ce lieu, ses paysages et les rencontres de mon enfance sont sans doute pour quelque chose dans le choix de mon métier d’aujourd’hui. D’ailleurs j’y ai toujours des amis d’enfance.

 

 

 

René NOEL, avec sa jument (elle s’appelait Madeleine)

 

 

Quand à mon grand-père paternel, il était paysan. Très ancré dans son Cotentin, sur sa terre natale transmise depuis des générations. Il est directement lié à l’histoire de La Hallette Aux Vins mais vous en saurez plus dans un prochain épisode.

 

 

 

Mes deux grands-pères sont issus de milieux et de terroirs tellement distincts. Ce sont justement ces différences qui ont contribué à la richesse, à l’ouverture et à la construction de ce qui je suis.

Leurs photos respectives ont toute leur place dans ma cave, il ne faut jamais oublier d’où l’on vient… Notre mémoire… Cela permet de mieux comprendre qui nous sommes et pourquoi nous sommes là…

 

 

Nicole, une amie d’enfance du Chablisien. (photo prise à Auxerre)

 

 

Octobre Rose

Octobre Rose

Octobre Rose est une campagne de communication visant à sensibiliser au dépistage du cancer du sein. C’est le cancer le plus fréquent en France chez la femme.

Le dépistage est le seul moyen de découvrir l’apparition d’un cancer du sein. Il est important de comprendre que plus tôt le cancer est connu, plus vite il pourra être pris en charge. Une prise en charge rapide est l’idéal pour diminuer les séquelles.

Ces campagnes de dépistage ont déjà permis de diminuer de 1,5% le taux de mortalité par an entre 2005 et 2012 alors continuons à communiquer.

65% de la clientèle de la Hallette Aux Vins est féminine. Alors certains « flacons » de la cave se sont donc parés d’un joli ruban rose pour l’occasion.

 

 

 

Déplacement en Bourgogne

Chers Amis Clients,

Après la dégustation, un peu de réconfort !!!

En déplacement sur la Bourgogne,

je pense bien à vous et vous promets de magnifiques

surprises gustatives…

Votre Artisan Caviste.

 

 

 

Déplacement en Bourgogne

Déplacement en Bourgogne

Une petite semaine un peu bouleversée concernant les horaires de votre Hallette Aux Vins.

Effectivement je serai sur le Sud-Loire et en Bourgogne. Une promenade studieuse et oenologique…

A bientôt…

 

 

L’Automne 23 septembre 2018

L’Automne dimanche 23 septembre 2018

Une bonne recette d’omelette aux girolles pour commencer cet automne. Des saveurs simples mais tellement agréable.

Ingrédients

  • Œufs : 2 par personne
  • Girolles : environ 50g par personne
  • Brins de persil, gousse d’ail.
  • Noix de beurre

Etapes de préparation

  1. Lavez et séchez les girolles. Dans une sauteuse, faites mousser le beurre accompagné d’une gousse d’ail et déposez les girolles. Salez, poivrez et laissez cuire pendant 2 min. Retirez l’excédent d’eau et poursuivez la cuisson pour 5 min.
  2. Dans un saladier, battez les œufs puis salez, poivrez.
  3. Faites chauffer une grande poêle et versez-y une noix de beurre. Versez les œufs puis les champignons et laissez sur feu doux pendant 3 à 4 min.
  4. Parsemez de quelques feuilles de persil haché.
  5. Lorsque l’omelette est baveuse, faites-la glisser dans une grande assiette et dégustez rapidement.

Pour accompagner ce plat je vous recommande un Beaujolais du domaine Laurent Perrachon : Un Moulin à Vent ; Ancré sur un sol granitique, il est puissant et charpenté. Intense, d’un beau rubis foncé, vieilli de 12 à 15 mois en fût, il amorce des fragrances de prunes et de fruits noirs associés à des touches boisées. Ce qui sera parfait pour accompagner ce champignon des forêts.

https://www.lahalletteauxvins.com/beaujolais-domaine-laurent-perrachon/

 

Mes souvenirs de l’automne sont encore présents. J’étais en CM1, Mme Lesventes la femme de mon prédécesseur et mon institutrice m’avait fait apprendre ce poème de René Guy Cadou :

AUTOMNE

Odeur des pluies de mon enfance

Derniers soleils de la saison !

A sept ans comme il faisait bon

Après d’ennuyeuses vacances,

Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,

Pleine de guêpes écrasées,

Sentait l’encre, le bois, la craie

Et ces merveilleuses poussières

Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,

Des gibiers, des longs vols d’oiseaux,

Le vent souffle sous le préau,

Mais je tiens entre paume et pouce

Une rouge pomme à couteau.

René-Guy CADOU

Un poème prenant aujourd’hui tout son sens et me rappelant les bancs de l’école, les marrons de la place aux arbres (Port-bail), mon père en chasseur rapportant du gibier et les odeurs de cette saison transitoire si particulière.

Un poème, un bon plat, le vin qu’il faut, rien de mieux pour fêter l’arrivée de cette saison à la couleur du cuivre doré.

 

Oktoberfest

L’oktoberfest est à l’origine une fête qui a été organisé pour célébrer les noces du prince Ludwig I et de la princesse Thérèse de Sassonie-Hildburghausen en octobre 1810. Aujourd’hui, c’est un immense festival mêlant folklore et tradition autour d’un produit apprécié de tous : la bière. Dans ce contexte festif vous pourrez (re) découvrir les bières que j’ai sélectionné avec attention pour vous.

Deux brasseries pour sept références de bière.

Une bière française venant de l’Occitanie proposé par Alaryk. Il y en a pour tous les goûts : ambrée, blanche, blonde, brune, double.

https://www.alaryk.fr/

La bière des fagnes, une Belge disponible en blonde et en triple.

http://www.brasseriedesfagnes.be/

Comme vous pouvez le constater, tous les éléments sont réunis dans votre cave pour fêter comme il se doit l’Oktoberfest, et cela même à 1200km de Munich.

 

 

Journées du Patrimoine

 

 

Journées du Patrimoine au Manoir du Parc…

Soleil, accueil, organisation, convivialité, festivité, … Toutes les conditions étaient requises.

 

 

 

 

Merci à Lætitia, Valentin et tous les acteurs de cette journée, qui nous ont permis à nous, exposants, de travailler et de passer un très bon moment dans la sympathie et l’échange… Le « goût » vrai de l’art du partage.