Partition à suivre ; le Corbières en Sol Majeur 2007, retrouvez le sur la boutique.
Aucun produit dans votre panier
 
Cave à vins traditionnelle à Portbail dans la Manche en Normandie
02.33.94.31.52 - 06.47.13.11.34

Blog

Un Chablis à Port-Bail L’église Notre-Dame

Notre-Dame. Pas «la» Notre-Dame de l’île Saint-Louis. Non, puisqu’il s’agit de l’église Notre-Dame de Portbail. Néanmoins, elle fût construite au IXème siècle vraisemblablement sur un site monastique du VIIIème siècle.

Elle est classée monument historique en 1968. Comme bon nombre d’édifice sur Portbail elle symbolise la richesse historique et culturel de ce village.

Un Chablis à Port-Bail L’église Saint Martin

Je me trouve sur le parvis de l’église Saint-Martin qui était jusqu’en 1818 l’église de Gouey, date de la fusion des deux paroisses Gouey et Port-Bail. Dans la nuit du 16 au 17 juin 1944 Port-Bail est bombardé et son église est incendiée, elle ne sera restaurée et rendue au culte qu’en 1956.

Le B17

Soirée au “B17” (camping les Carolins à Lindbergh)

Aujourd’hui j’ai cette envie de vous faire découvrir cet établissement, toujours dans le respect du circuit court, avec du boeuf du cotentin, du cochon du sud manche, des pommes de terre de créances. Bien sûr une carte d’alcool et de vins avec de petits fournisseurs locaux, dont votre caviste.

Merci le “B17” pour le sourire, l’ambiance, le dynamisme, la convivialité et surtout on peut être servi tous les jours et jusqu’à 23h30 (rare actuellement sur le secteur).

Retrouvez dès à présent vos vins préférés chez notre nouveau partenaire.

https://www.facebook.com/restaurantleb17/?ref=br_rs

https://www.camping-carolins.com/

 

75ème anniversaire du débarquement en Normandie

Tapisserie “Liberté” par Jean Lurçat, 1943

Je ne ferai pas de communiqué pour la Hallette Aux Vins sur cette actualité, juste un petit commentaire.

Y-a-t-il encore quelque chose à dire ou à écrire sur cet événement majeur de notre histoire et de l’histoire du monde ?

Car il s’agit bien de cela, le monde entier fût impacté par une guerre sans précédent dans laquelle il n’y a pas eu de vainqueurs, il n’y eu que des morts et un désastre humain (il n’y a pas de bonne guerre).

Il faut continuer et reconnaître les commémorations, les hommages qui sont mis en place aujourd’hui pour notre devoir de mémoire collective. Cependant il est dommage et triste de voir qu’autour de ces journées qui se voudraient avec sérénité et  recueillement, certains en profitent pour tourner cela en « fête foraine », en « tapage », en « déguisement », en « arrangeant » l’histoire pour se faire plaisir.

Soyons humbles et modestes au nom de tous ces défunts et rescapés, bons ou mauvais, Américains ou Allemands ou Japonais ou Bulgare ou  Norvégiens… etc… etc… Pensons sincèrement à eux et sachons apprécier chaque seconde de notre liberté et de notre qualité de vie (ce qui n’est pas toujours le cas au vue de l’info médiatique).

Vive le monde et merci à eux…

Un Chablis à Port-Bail Le baptistère

Il est à lui seul un patrimoine inégalable pour Portbail…

Le Baptistère paléochrétien. Car il est le seul connu en France au nord de la Loire de cette période de christianisation vers le VIème siècle. Mis à jour en 1956, il est classé au titre des monuments historiques en 1958. Il est dommage qu’il ne soit pas « valorisé », car de nombreux sites de cette valeur culturel sont souvent prisés dans une certaine forme de tourisme. De plus, il fait partie de ces joyaux de notre patrimoine national.

Un Chablis à Port-Bail La pêche à la rocaille

Je suis sur les rochers à marée basse, pour pratiquer la pêche à pied ou à la rocaille. Il ne faut pas oublier que je m’accorde parfaitement avec les fruits de mer, je suis presque dans mon élément, pour ceux qui me connaissent il faut remonter au kimméridgien (jurassique supérieur) et l’on s’aperçoit que mon terroir de prédilection à un rapport direct avec la mer. Pour plus d’explications voyez mon artisan-caviste préféré.

Roland Garros 2019

Retrouvez-nous sur le court, ou plutôt retrouvez le Cour-Cheverny ! 😂

Celui-là ne déroge pas à la règle, une robe dorée, un nez complexe, intense très typé « Romorantin ». La bouche s’offre ronde, riche, d’une grande amplitude et d’une magnifique structure, elle se veut suave et d’un belle équilibre. Le baiser de notre Cour-Cheverny se termine sur une longueur extrême, plein d’harmonie et de souplesse.

Alors combien de bouteille voyez vous sur cette photo ? (pour répondre retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/LaHalletteAuxVins/)

Si vous voulez le retrouvez chez vous n’hésitez plus, commandez le :

https://www.lahalletteauxvins.com/bouti…/cour-cheverny-2010/